Capri, mon nouvel ennemi

Depuis hier soir j’ai un nouveau colocataire. Ou plutôt un squatteur, puisque réflexion faite, l’intrus en question n’est ni désiré ni désirable.

Depuis hier soir en effet, je soupçonne une bestiole hideuse et parasite de ronger l’isolant d’un des murs de mon salon. Comme quoi ça n’arrive pas qu’aux autres, et pas que dans les films non plus.

Je peux à peine décrire le dégoût et la frayeur ressentis hier soir, en entendant ce petit bruit. Ce petit rongement grandissant à mesure que mon oreille s’approchait du mur.

J’ai d’abord pensé termites ou même rongeurs… mais les rapides recherches Internet menées m’ont permis de découvrir une nouvelle espèce de la faune urbaine : le capricorne. Eh oui, ce n’est pas qu’un signe du zodiaque.

Une photo de la bestiole achèvera d’illustrer l’état de ma panique je crois :

 

Capri le capricorne (je le nomme pour dédramatiser et me faire à sa présence intrusive) a donc choisi mon mur, dans ma maison pour en faire son festin.

J’ai déjà hâte de rentrer pour savoir s’il est parti de lui-même ou si je vais devoir faire appel aux équipes de Ghost Busters version Insectes pour m’en débarrasser.

Une question me taraude : si hier je n’étais pas passée devant ce mur, et si mon ouïe n’avait pas été sensible à ce grignotement… combien de temps serait-il resté là, tapi sous l’isolant, à ronger ronger ronger impunément ??

En parler me donner des frissons… pas si hâte que cela tout compte fait.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s