Osez, osez…

J’ai la chance de travailler au coeur de Paris. Dans un quartier très fréquenté, mais où le matin, quand il est encore tôt, les ruelles sont presque désertes, les pavés fraîchement lavés par la balayeuse, où il est plus facile de lever les yeux (ou les baisser) pour apercevoir le détail choc qui donnera du sens à votre journée.

Ca part de tout et de rien à la fois : un pochoir peint à la va-vite sur un coin de trottoir, des traces de craie laissées par une marelle abandonnée, un space invader farceur ou décalé.  J’admire l’audace de certains, venus accaparer un bout de trottoir jusqu’à ce que la pluie ou les pas répétés aient raison de l’oeuvre d’art.

En revanche, depuis deux jours, en sortant du métro, mes yeux ont été attirés par deux pochoirs pour le moins déroutants, voire choquants. Un slogan en faveur d’une cause féminine mais ayant l’audace d’inscrire en toutes lettres un mot interdit : Tentez le clito. Variante : Osez le clito.

Et là, je pense encore à ces petits chérubins rentrant de l’école. Tandis que leurs compères italiens ont droit à Rocco et sa bête, les petits parisiens auront la bonne idée de demander à leurs parents, façon pub Lactel : « diiiiis Maman, c’est quoi le clito ? ».

Pensées pour celles (ou ceux) qui tenteront l’exotisme : « Une destination de vacances mon chéri bien sûr », et compassion pour les autres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s